Contribuez !Carte des pays
FR 

Le sas des Balkans

Carte mise en ligne le 09/12/2015

Mot(s)-clef :,

Portfolio

  • Le sas des Balkans Le sas des Balkans

Commentaires

Depuis plusieurs années, les routes migratoires des Balkans sont réactivées par des migrants originaires du Proche et Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique. Dans le même temps, plusieurs dispositifs de renvois gouvernementaux de migrants vers les pays d’origine ou de transit sont mis en place. Les accords de réadmission permettent par exemple les renvois en chaîne de migrants vers des Etats qu’ils ont traversés. Par ailleurs, tous les Etats-Membres appliquent le Règlement « Dublin III » qui contient un mécanisme de renvoi des migrants vers le premier pays où une demande d’asile a été déposée. Pour contourner les difficultés croissantes à venir en Europe par les voies légales, de nombreux migrants entreprennent un véritable périple à travers les Balkans.

C’est le parcours d’un jeune homme marocain que nous avons décidé de cartographier ici. Originaire de Casablanca, il rejoint d’abord en avion Istanbul, principal point de départ des « routes balkaniques ». Il ne s’imaginait pas à l’époque que ce voyage se transformerait en plus de quatre années de « migrerrance ».  Dans cet exemple, les empreintes du jeune homme seront enregistrées à Zagreb dans le fichier Eurodac ; lorsqu’il arrivera à Innsbruck en Autriche, il sera placé dans un centre de détention pour être renvoyé vers la Croatie dans le cadre du Règlement de « Dublin III ».

Son cas est loin d’être isolé. Les Balkans font aujourd’hui figure de nouvel espace de transit mais aussi de « sas »[1] vers lequel de nombreux migrants sont renvoyés contre leur gré.

 

[1] Mustafa Aslan et Jean-François Pérouse, « Istanbul : le comptoir, le hub, le sas et l’impasse », Revue européenne des migrations internationales [En ligne], vol. 19 – n°3 | 2003, mis en ligne le 09 juin 2006

Documents attachés

Informations bibliographiques

Date(s) de publication : 2015
Auteur(s) : Morgane Dujmovic
Source(s) : Migreurop