Contribute!Countries map
AR EN ES  

Moins de la moitié des étrangers maintenus en rétention administrative ont été expulsés en 2009

Traduire en : EN ES
Map posted the

Tag(s):, ,

Portfolio

  • Moins de la moitié des étrangers maintenus en rétention administrative ont été expulsés en 2009 Moins de la moitié des étrangers maintenus en rétention administrative ont été expulsés en 2009

Note

Sur les 570 660 étrangers qui ont été maintenus en détention au sein des 27 pays de l’Union européenne en 2009, 252 785 ont été expulsés vers leur pays d’origine. C’est au départ du Royaume-Uni (64 945) et de la Grèce (62 850) qu’ont eu lieu le plus d’expulsions. Si dans certains pays, comme en Roumanie, aux Pays-Bas ou bien encore en Pologne et au Royaume-Uni, un passage en rétention se conclut généralement par une expulsion, ce n’est pas le cas dans des pays comme la France, l’Italie, le Portugal, la Grèce, ou l’Allemagne qui enferment beaucoup plus qu’ils n’expulsent. Enfin, dans des pays comme la Pologne, les Pays-Bas, la Roumanie et la Slovénie, le nombre d’expulsions est supérieur à celui des détenus ; l’assignation à résidence des personnes et les refoulements à la frontière[1] peuvent peut-être expliquer en partie ces différences.


[1] Les chiffres des refoulements à la frontière sont généralement séparés de ceux relatifs aux expulsions, même si au final, dans les deux cas, les étrangers sont confrontés à une mesure d’éloignement du territoire.

Attachments

Informations

Date(s) of publication: 2012
Author(s): Migreurop
Credits: Atlas des migrants en Europe: Géographie critique des politiques migratoires