Close the camps – De la diversité des termes à l’usage d’euphémismes pour désigner les camps d’étrangers
Contribuez !Carte des pays
AR EN ES FR 

De la diversité des termes à l’usage d’euphémismes pour désigner les camps d’étrangers

Traduire en : EN ES
Carte mise en ligne le 26/11/2013

Mot(s)-clef :

Portfolio

  • De la diversité des termes à l'usage d'euphémismes pour désigner les camps d'étrangers De la diversité des termes à l'usage d'euphémismes pour désigner les camps d'étrangers

Commentaires

Les termes utilisés à travers l’Europe pour faire référence aux lieux d’enfermement d’étrangers sont divers et variés. Si certains État emploient des mots qui affichent clairement l’objectif principal des établissements comme « Deportation centres » ou encore « Immigration removal centres », d’autres États ont recours à des euphémismes tels que « Centro de instalaçao temporaria » ou « Centre de prise en charge publique ». La Turquie, pour sa part, n’a pas hésité jusqu’en 2011 à virer au cynisme en utilisant le terme de « Guest houses for foreigners ».

Documents attachés

Informations bibliographiques

Date(s) de publication : 2012
Auteur(s) : Migreurop
Source(s) : Atlas des migrants en Europe: Géographie critique des politiques migratoires